Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : le vent qui souffle
  • le vent qui souffle
  • : Un souvenir surgissait parfois des mots comme un djinn d'une jarre, un souvenir imaginé, un oubli imaginaire... Le jeu de l'oubli dans l'écriture consistait à donner une forme à ces souvenirs blancs qui s'échappaient comme des fantômes...
  • Contact

Recherche

Autoportrait

         Qui étais-je vraiment? /

Ballet d'oiseaux

          au bord de la mer  

Impossible livre

      Mots

    déploiement géométrique, sonore, temporel

Les mots/"Sons" dessus dessous?/Où (hou!hou!) sont les sons?/Sur les ondes/Tout se jouait entre deux mots qui se fuyaient/Ecrits déchirés/Les mots me manquent/Mots à profusion/Fond et forme/L'art de combiner les sons/Passerelles de mots/Sous le couvert des mots /Ma voix résonne dans le désert!/C (Qu) antique/Mots creusés-creusets /Mots interdits /Mots /                       

       Motifs

     Leitmotiv/    

         Ombres

     Point de rencontre /Aboli bibelot /Portrait/  

         Images

     Images découpées/La dernière image de lui/ Autoportrait /  

          la lettre i

     Démolition/DESPERADO/Eperdument/  

           immense

     Un océan à traverser/Plans sur la comète, rêverie géante.../  

            improvisations

     Nécessité fait loi?/ Chevauchée fantastique/  

             invisibles frontières  

     Moi et/ou moi/Acrostiche/Du trajet au destin (tragédie?)/Elle ourlait le bord des précipices.../Incertains rivages/L'usine/Couloirs du temps/  

          itinéraires

     Rose des vents/Prendre le large/

4 juillet 2012 3 04 /07 /juillet /2012 23:06

Le CAC 40 (7.000 points juste avant l'éclatement de la bulle Internet en septembre 2000) est redescendu à 3.300 et le Dow Jones à 9.700 points. Les Bourses ont perdu en quelques semaines leurs gains de l'année. La reprise de la croissance est moins bonne que prévu aux Etats-Unis et même en Chine, qui doit réorienter sa production. Les politiques de rigueur européennes ne pourront pas s'accommoder d'un défaut de croissance mondiale.

 

Pire, un nouveau scénario de crise financière suivie de récession est en vue. Cette fois, il s'agit de l'endettement des investisseurs dans l'immobilier non résidentiel. Des milliards de dollars, de livres et d'euros empruntés par les propriétaires de bureaux, commerces, entrepôts, hôtels, entre 2005 et 2007, au plus haut de la courbe des prix, arriveront à échéance dans les trois prochaines années.

 

Le mécanisme à l'oeuvre est le même que dans la crise dite des subprimes de l'immobilier résidentiel. Un crédit facile, des prix qui s'envolent, des achats financés presque totalement par l'emprunt, des risques amplifiés par la titrisation massive ou d'autres techniques bancaires hasardeuses.

 

Le résultat, ce sont des créances douteuses adossées à des immeubles de mauvaise qualité, qui devront être renégociés ou vendus à prix cassés. Ces nouveaux crédits pourris commencent à affecter des banques sauvées une première fois et qui, pour le moment, temporisent en reportant les échéances...

 

D'après le journal "Le Monde" du 5 juillet 2010.

Partager cet article

Repost 0
Published by Le vent qui souffle - dans économie
commenter cet article

commentaires