Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : le vent qui souffle
  • le vent qui souffle
  • : Un souvenir surgissait parfois des mots comme un djinn d'une jarre, un souvenir imaginé, un oubli imaginaire... Le jeu de l'oubli dans l'écriture consistait à donner une forme à ces souvenirs blancs qui s'échappaient comme des fantômes...
  • Contact

Recherche

Autoportrait

         Qui étais-je vraiment? /

Ballet d'oiseaux

          au bord de la mer  

Impossible livre

      Mots

    déploiement géométrique, sonore, temporel

Les mots/"Sons" dessus dessous?/Où (hou!hou!) sont les sons?/Sur les ondes/Tout se jouait entre deux mots qui se fuyaient/Ecrits déchirés/Les mots me manquent/Mots à profusion/Fond et forme/L'art de combiner les sons/Passerelles de mots/Sous le couvert des mots /Ma voix résonne dans le désert!/C (Qu) antique/Mots creusés-creusets /Mots interdits /Mots /                       

       Motifs

     Leitmotiv/    

         Ombres

     Point de rencontre /Aboli bibelot /Portrait/  

         Images

     Images découpées/La dernière image de lui/ Autoportrait /  

          la lettre i

     Démolition/DESPERADO/Eperdument/  

           immense

     Un océan à traverser/Plans sur la comète, rêverie géante.../  

            improvisations

     Nécessité fait loi?/ Chevauchée fantastique/  

             invisibles frontières  

     Moi et/ou moi/Acrostiche/Du trajet au destin (tragédie?)/Elle ourlait le bord des précipices.../Incertains rivages/L'usine/Couloirs du temps/  

          itinéraires

     Rose des vents/Prendre le large/

7 juin 2014 6 07 /06 /juin /2014 15:33

Le HuffPost  |  Publication: 05/06/2014 14h04 CEST  |  Mis à jour: 05/06/2014 15h33 CEST


Les observateurs attendaient des mesures non-conventionnelles, ils en ont eu pour leur argent. La Banque centrale européenne (BCE) a annoncé la baisse historique de son taux principal à 0,15% (contre 0,25% précédemment).


Mais derrière cette nouvelle, son président Mario Draghi a dévoilé une initiative jamais vue: fixer un taux de dépôt négatif à l'attention des banques.


En fixant un taux négatif (-0,10%), la BCE espère les pousser à prêter davantage aux entreprises et ménages, afin d'encourager la croissance. En effet, les banques vont être désormais contraintes de payer pour stocker leur argent auprès de la BCE.


L'objectif de la manœuvre est aussi d'influencer le taux de change. Si des banques sont dissuadées de laisser leurs euros à la BCE, elles pourraient les vendre afin de placer leurs liquidités ailleurs, faisant baisser la valeur de la monnaie unique européenne.


Les marchés ne se sont pas trompés: tandis que les marchés d’actifs saluaient cette nouvelle politique, l’euro de son côté reculait brusquement à 1,3569 dollars (-0,24 %).

Le CAC40 s'est aussi instantanément réchauffé avec les annonces: +1,44%.


D'autres annonces étaient attendues lors de la conférence de presse de Mario Draghi.

Deux prêts de 4 ans vont être octroyés au banques pour encourager le crédit. D'un montant de 400 milliards d'euros, ils ont aussi vocation à encourager le crédit aux acteurs privés dans la zone euro.

 

Par ailleurs, la BCE a dit préparer activement un programme de rachat d'actifs adossés à des prêts (ou ABS).


Elle va aussi arrêter de stériliser ses achats de dette publique.

Cette stérilisation, une incitation aux banques à déposer leurs liquidités sur un dépôt hebdomadaire, était destinée à éviter un surplus de liquidités sur le marché et donc une menace inflationniste.

LE HUFFINGTON POST

7 juin 2014

 


Partager cet article

Repost 0
Published by Le vent qui souffle - dans crise
commenter cet article

commentaires