Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : le vent qui souffle
  • le vent qui souffle
  • : Un souvenir surgissait parfois des mots comme un djinn d'une jarre, un souvenir imaginé, un oubli imaginaire... Le jeu de l'oubli dans l'écriture consistait à donner une forme à ces souvenirs blancs qui s'échappaient comme des fantômes...
  • Contact

Recherche

Autoportrait

         Qui étais-je vraiment? /

Ballet d'oiseaux

          au bord de la mer  

Impossible livre

      Mots

    déploiement géométrique, sonore, temporel

Les mots/"Sons" dessus dessous?/Où (hou!hou!) sont les sons?/Sur les ondes/Tout se jouait entre deux mots qui se fuyaient/Ecrits déchirés/Les mots me manquent/Mots à profusion/Fond et forme/L'art de combiner les sons/Passerelles de mots/Sous le couvert des mots /Ma voix résonne dans le désert!/C (Qu) antique/Mots creusés-creusets /Mots interdits /Mots /                       

       Motifs

     Leitmotiv/    

         Ombres

     Point de rencontre /Aboli bibelot /Portrait/  

         Images

     Images découpées/La dernière image de lui/ Autoportrait /  

          la lettre i

     Démolition/DESPERADO/Eperdument/  

           immense

     Un océan à traverser/Plans sur la comète, rêverie géante.../  

            improvisations

     Nécessité fait loi?/ Chevauchée fantastique/  

             invisibles frontières  

     Moi et/ou moi/Acrostiche/Du trajet au destin (tragédie?)/Elle ourlait le bord des précipices.../Incertains rivages/L'usine/Couloirs du temps/  

          itinéraires

     Rose des vents/Prendre le large/

15 novembre 2012 4 15 /11 /novembre /2012 00:04

Rien ne les arrête. Cynisme? Sens des réalités? Quelles réalités? Les suicides se multiplient en Grèce et en Espagne mais Créon repousse, comme d'habitude, Antigone. De qui, de quoi se réclame-t-il? Où puise-t-il sa légitimité? La tragédie grecque laisse l'Europe indifférente, ou presque, mais qu'est-ce que l'Europe? La France, désormais perçue comme le premier des pays du sud, a perdu sa place de leader auprès de l'Allemagne. Si la population de cette dernière a été jusqu'à présent relativement protégée, les Grecs ont effectué le grand saut dans la misère depuis déjà trois ans et ont quasiment perdu leurs droits civiques puisque leur parlement ne fait qu'entériner les décisions de la troïka composée de la Commission européenne, de la BCE et du FMI. En France, le président de la République vient de déclarer, au cours d'une conférence de presse, que le chômage, en hausse continue depuis dix-huit mois, continuerait d'augmenter au cours de l'année 2013 sans espoir de voir la courbe s'inverser avant le début de l'année 2014. C'est ce qu'il dit, c'est ce qu'il croit, on touche du bois! Pendant ce temps, la croissance mondiale s'affaisse et les dirigeants tournent le dos à la transition écologique. La planète vit sur le fil du rasoir entre la menace climatologique et la bombe toxique des CDS (Credit Default Swasps), déjà responsable de la montée des taux d'intérêt en Europe du sud et qui peut déclencher à tout moment une nouvelle panique financière comme celle des subprimes en 2007-2008. Bonne nouvelle (?!): après la défenestration d'une femme qui s'est jetée de son appartement à la vue des huissiers venus l'exproprier et par crainte sans doute de la tension sociale montante, les banques espagnoles ont suspendu leurs expulsions pendant deux ans...  

Partager cet article

Repost 0
Published by Le vent qui souffle - dans chronique de la crise
commenter cet article

commentaires