Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : le vent qui souffle
  • le vent qui souffle
  • : Un souvenir surgissait parfois des mots comme un djinn d'une jarre, un souvenir imaginé, un oubli imaginaire... Le jeu de l'oubli dans l'écriture consistait à donner une forme à ces souvenirs blancs qui s'échappaient comme des fantômes...
  • Contact

Recherche

Autoportrait

         Qui étais-je vraiment? /

Ballet d'oiseaux

          au bord de la mer  

Impossible livre

      Mots

    déploiement géométrique, sonore, temporel

Les mots/"Sons" dessus dessous?/Où (hou!hou!) sont les sons?/Sur les ondes/Tout se jouait entre deux mots qui se fuyaient/Ecrits déchirés/Les mots me manquent/Mots à profusion/Fond et forme/L'art de combiner les sons/Passerelles de mots/Sous le couvert des mots /Ma voix résonne dans le désert!/C (Qu) antique/Mots creusés-creusets /Mots interdits /Mots /                       

       Motifs

     Leitmotiv/    

         Ombres

     Point de rencontre /Aboli bibelot /Portrait/  

         Images

     Images découpées/La dernière image de lui/ Autoportrait /  

          la lettre i

     Démolition/DESPERADO/Eperdument/  

           immense

     Un océan à traverser/Plans sur la comète, rêverie géante.../  

            improvisations

     Nécessité fait loi?/ Chevauchée fantastique/  

             invisibles frontières  

     Moi et/ou moi/Acrostiche/Du trajet au destin (tragédie?)/Elle ourlait le bord des précipices.../Incertains rivages/L'usine/Couloirs du temps/  

          itinéraires

     Rose des vents/Prendre le large/

8 avril 2012 7 08 /04 /avril /2012 23:06
 
L’impact de la sortie du nucléaire sur le tournant énergétique allemand

Working paper
N°05/12 mars 2012 | climat

Andreas Rudinger (Iddri)
www.iddri.org

                  
Les décisions post-Fukushima s’inscrivent dans un processus de sortie du
nucléaire et de restructuration du système électrique engagé et préparé par
l'Allemagne depuis dix ans. L’arrêt anticipé des huit centrales les plus anciennes
a ainsi été compensé en 2011 par une augmentation de la production d’électricité
renouvelable et une réduction du solde exportateur, sans engendrer
un recours accru à la production d’origine fossile durant cette première
phase d’adaptation.

Les défis à court terme

A l’horizon de la sortie définitive en 2022, la restructuration du secteur
électrique représente un double défi : des investissements considérables
sont nécessaires pour compenser le nucléaire et remplacer une partie des
centrales à charbon ; et le décalage croissant entre le rythme de déploiement
des énergies renouvelables et l’insuffisante adaptation des infrastructures-
réseau représente une contrainte croissante pour l’Allemagne,
avec des effets déstabilisateurs sur le système électrique européen. L’impact
marginal des décisions post-Fukushima sur la réalisation de l’objectif
climat 2020 devrait néanmoins être limité en cas de maintien d’une politique
climatique rigoureuse et considérant que cet objectif avait été fixé en
fonction du calendrier initial de sortie du nucléaire.

UNE STRATÉGIE DE TRANSITION GLOBALE ET À LONG TERME

Tout en ayant une portée politique décisive, la sortie du nucléaire ne
constitue pas une fin en soi, mais s’inscrit au contraire dans un projet de
tournant énergétique à long terme. Celui-ci vise à atteindre une réduction
des émissions de GES d’au moins 80 % à l’horizon 2050 à travers un
effort important d’efficacité énergétique et une substitution des énergies
fossiles par les énergies renouvelables dans tous les secteurs. Dans cette
perspective, les décisions post-Fukushima pourraient jouer un rôle de
déclencheur politique important
par le consensus qu’elles ont suscité.
A contrario, l’absence d’un signal politique fort dans la décennie actuelle
augmenterait considérablement le risque d’un lock-in technologique et
ralentirait la nécessaire sortie du charbon.
 

Partager cet article

Repost 0
Published by Le vent qui souffle - dans écologie
commenter cet article

commentaires