Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : le vent qui souffle
  • le vent qui souffle
  • : Un souvenir surgissait parfois des mots comme un djinn d'une jarre, un souvenir imaginé, un oubli imaginaire... Le jeu de l'oubli dans l'écriture consistait à donner une forme à ces souvenirs blancs qui s'échappaient comme des fantômes...
  • Contact

Recherche

Autoportrait

         Qui étais-je vraiment? /

Ballet d'oiseaux

          au bord de la mer  

Impossible livre

      Mots

    déploiement géométrique, sonore, temporel

Les mots/"Sons" dessus dessous?/Où (hou!hou!) sont les sons?/Sur les ondes/Tout se jouait entre deux mots qui se fuyaient/Ecrits déchirés/Les mots me manquent/Mots à profusion/Fond et forme/L'art de combiner les sons/Passerelles de mots/Sous le couvert des mots /Ma voix résonne dans le désert!/C (Qu) antique/Mots creusés-creusets /Mots interdits /Mots /                       

       Motifs

     Leitmotiv/    

         Ombres

     Point de rencontre /Aboli bibelot /Portrait/  

         Images

     Images découpées/La dernière image de lui/ Autoportrait /  

          la lettre i

     Démolition/DESPERADO/Eperdument/  

           immense

     Un océan à traverser/Plans sur la comète, rêverie géante.../  

            improvisations

     Nécessité fait loi?/ Chevauchée fantastique/  

             invisibles frontières  

     Moi et/ou moi/Acrostiche/Du trajet au destin (tragédie?)/Elle ourlait le bord des précipices.../Incertains rivages/L'usine/Couloirs du temps/  

          itinéraires

     Rose des vents/Prendre le large/

10 mars 2013 7 10 /03 /mars /2013 00:04

Les lettres, là... L'être là des lettres. L'entrelacs des lettres. Invitation à les mélanger. Écrire pour écrire. Pour être ou n'être pas. Jeu existentiel. Jeu in/essentiel. Moi qui ne suis pas seulement moi. Qui suis plus ou moins que moi. Soustraction-addition. Addiction... X. Y. LSD. CQFD. ABCD. Abécédaire de la Vie. De A à Z. Infinie combinaison de lettres dans un nombre fini. LOGOS! Chose-rien, personne, un masque, une apparence, une illusion, m-o-i, avec des mots, des images et des ombres... Dire, parler avec une bouche d'ombre. Tracer des lettres, des signes légers qui à peine éraflent leur support, tapoter sur un écran tactile, ardoise magique, aimer cette illusion, se vouloir prestidigitateur(trice)... Bonjour, je suis là, c'est moi, ce n'est pas, plus, moi. Au revoir, adieu, comme la vie est courte! Je fais semblant, oui, semblant de maîtriser, je ne maîtrise rien, je, personne... Oui/non, système binaire, non, j'ai besoin de dire non. De me révolter. De virevolter. Je tourne sur moi-même inutilement. Oui à cette lettre, non à celle-là, quelle importance? Oui/non, je ne sais pas. Je voudrais, j'aimerais, je souhaiterais, si je pouvais... Qu'au moins cela, CELA me soit épargné! Refuser d'y penser, oui/mais, les pensées viennent, viennent, les refouler, les fouler aux pieds, les piétiner, les écraser, crois-tu? Tu agites les bras comme un moulin à vent, inutilement. Le vent souffle et les paroles s'envolent. La tour de Babel est une espèce de grande bibliothèque. Un grand moulin à vent (à grains?) qui s'élève dans l'univers au-dessus de la terre. Sa fonction est de mouliner en continu toutes les lettres de chaque alphabet, dessins, idéogrammes inclus. Objets immatériels qui semblent préexister à la matière. Jeu sans fin, jeu qui ne m'a jamais vraiment fait rire. Fou rire... LOGOS! Logarithme, logi-ciel, logique, analyse, dilution, forme de la forme, mes mots, mes formules, mes balbutiements, comme des cailloux, ricochent à la surface, sans la troubler, de l'eau profonde d'un Être qui semble laisser échapper de lui des ondes avec lesquelles mes pensées croient entrer en résonance... Les voyelles se colorent à travers le prisme de la lumière... Les consonnes titubent sur les bateaux de papier... Quel est donc ce voile ineffable et invisible qui se glisse et se plisse dans les interstices de ma conscience? Signes-cristaux qui brillent et fondent comme neige au soleil, douce hypnose de la danse des lettres... 

Partager cet article

Repost 0
Published by Le vent qui souffle - dans mots denses qui dansent
commenter cet article

commentaires